quinta-feira, 28 de janeiro de 2016

Peut-on revivre une histoire d'amour avec un(e) ex?




Retomber amoureux de son ex, une façon de retrouver sa jeunesse.


Retomber amoureux est un fantasme partagé par beaucoup. Est-ce possible et si oui, comment ne pas répéter les erreurs du passé? Décryptage et témoignages.

Lorsqu'ils avaient 18 et 19 ans, Raphaël et Delphine se sont aimés "comme des fous". Une histoire qui s'est terminée parce que Delphine a dû partir faire des études dans une autre ville. "Les relations longue distance, ça n'était pas mon truc", raconte-t-elle. Chacun a fait sa vie, Delphine a eu deux enfants, Raphaël un. Ils ont divorcé, ont eu d'autres relations qui ont plus ou moins fonctionné. "On n'a jamais complètement perdu le contact, on se voyait une fois tous les deux ou trois ans, avec plaisir et nostalgie, sans qu'il ne se passe rien. Et puis il y a trois mois, nous avons dîné ensemble et là, quelque chose nous est tombé dessus, je ne peux pas vraiment l'expliquer, on s'est 're-aimé'." Depuis ce coup de foudre bis, Delphine et Raphaël ne se quittent plus et n'en reviennent pas de "cette seconde chance" qui leur est offerte.

Comment expliquer que parfois l'amour sonne à nouveau à la porte? Comment faire, passés les premiers temps d'exaltation, pour ne pas renouveler les erreurs ayant mené à la première rupture? Revivre une histoire d'amour avec un ex, est-ce vraiment possible?

Les réseaux sociaux facilitent les retrouvailles

"Les faits nous montrent régulièrement qu'il est en effet possible detomber à nouveau amoureux d'un ex. En revanche, on ne sait pas toujours ce qu'il advient de ces relations, par conséquent, on ne peut en parler qu'en émettant des hypothèses", prévient Yves-Alexandre Thalmann, psychologue et auteur de "Gérer ses ex, paru aux Editions Jouvence. "Je pense que cela peut arriver de plus en plus souvent aujourd'hui parce qu'il est devenu extrêmement facile, via les réseaux sociaux, d'entrer en contact avec les personnes de notre passé. Pour le meilleur et pour le pire d'ailleurs, le pire étant que pour digérer une rupture, il faut accepter l'absence de l'autre, une absence presque impossible désormais. Mais cela permet également parfois de retrouver ceux qui ont compté et dont on s'est séparés."

"Je crois que d'une manière générale, ajoute la psychologue Cécile Neuville, auteur d'Apprendre à lâcher prise, aux éditions C'est Malin, nos ex font partie de notre vie pour toujours. Dès lors que des émotions ont été éprouvées, il reste un lien, qui peut parfois se réactiver."
Retomber amoureux, oui, mais en pleine conscience

Pour la psychologue, la première question à se poser pour comprendre la réapparition de sentiments qui s'étaient éteints, c'est celle de notre état d'esprit présent. En d'autres termes, le sens de cetamour qui renaît n'est pas le même si l'on est fragilisé, en quête de réconfort ou de réassurance ou si au contraire, on a résolu certains de nos problèmes et que l'on est prêt à vivre quelque chose de neuf.

"J'essaie toujours de parler avec mes patients du présent, de la façon dont ils se sentent, de telle manière qu'ils puissent éprouver leurs sentiments en pleine conscience", explique Cécile Neuville. "Lorsque l'on revoit une personne que l'on a aimée, il faut avoir à l'esprit qu'on la regarde à travers un prisme, son propre film, avec un mélange de souvenirs et de réalité. Le risque peut venir de là, d'une idéalisation, qui ne tiendra pas longtemps", abonde Yves-Alexandre Thalmann.
Revenir sur ce qui est passé et les raisons de la rupture

Une fois cette démarche d'introspection réalisée, poursuit la psychologue, "il est important de revenir sur ce qui s'est passé, comprendre en quoi cela a pu être utile, quel sens a eu la rupture à l'époque". "Les histoires d'amour qui ont le plus de chances de revivre après un premier échec sont probablement celles qui ont été interrompues pour des raisons extérieures au couple, géographiques, professionnelles, familiales", ajoute Yves-Alexandre Thalmann. Le fait d'avoir vécu ses propres expériences, d'avoir réalisé certaines de ses aspirations est également un facteur positif pour cette "seconde chance": "Ce qui ne l'était pas devient possible, parce que les enjeux ne sont pas les mêmes, que l'on a mûrit, que l'on ne projette plus sur l'autre la même chose, que l'on est prêt à vivre la relation plus légèrement."

C'est exactement ce qui s'est produit pour Amaury et Clara. "Il y a quinze ans, on s'était séparés parce que je voulais à tout prix me marier, avoir un enfant, raconte Amaury. Elle n'était pas prête, elle voulait s'amuser, elle se trouvait trop jeune pour s'engager et n'éprouvait pas le besoin d'être mère. Lorsqu'on s'est retrouvés l'année dernière, nous étions cette fois-ci sur la même longueur d'ondes. J'ai eu un enfant, je me suis marié, ça n'a pas fonctionné. De son côté, elle ne souhaite toujours pas enfanter, mais cela n'est plus un problème pour moi."
Renouer avec un ex, c'est retrouver le parfum de la jeunesse

Retrouver un ou une ex, c'est aussi l'assurance d'une complicité plus rapide. "On a déjà franchi toutes les étapes, on s'est éloignés mais il suffit de peu pour que l'étincelle renaisse, c'est d'une certaine manière plus facile", analyse Yves-Alexandre Thalmann. "C'est une évidence, confie Delphine. Je retrouve son parfum, ses gestes, sesbaisers ont le même goût que ceux d'il y a vingt ans, celui de lajeunesse et de l'insouciance. Et en même temps, nous avons changé. C'est un mélange très particulier d'inconnu et de familier".

"Attention tout de même, prévient Yves-Alexandre Thalmann, à ne pas choisir de reprendre le flambeau d'une histoire d'amour uniquement pour cette sensation de facilité." Autrement dit, mieux vaut prendre un peu de recul, pour être bien certain qu'il s'agit d'amour et pas d'un choix par défaut. Lorsque la relation a échoué parce que l'un des deux dominait l'autre et que la personne dominée ou trompée est celle qui revient, il faut tenter d'analyser les raisons de cette addiction à une relation qui a été toxique, souligne par ailleurs Cécile Neuville.
Ne pas reproduire les mêmes erreurs

Enfin, suggère la psychologue, il peut être bon de se projeter dans un an, d'imaginer la façon dont on souhaite que cela se passe. Est-ce qu'on s'imagine vraiment avec l'autre, dans une nouvelle histoire, est-ce qu'au contraire on cherche uniquement à se faire du bien en retrouvant le temps de quelques étreintes un amour passé? Parvenons-nous à écrire un scénario différent du précédent? "J'essaie dans ces cas là de recevoir les deux protagonistes de l'histoire, pour les aider à confronter leurs envies et leurs projets." Nécessaire en effet pour ne pas reproduire les mêmes erreurs ou ne pas se nourrir d'illusions.

Sandrine par exemple se souvient encore avec amertume de son erreur: "J'ai renoué avec mon ex que je n'avais pas revu depuis cinq ans et que j'aimais toujours. Pour moi, c'était évident qu'on ne s'était pas retrouvés dans le même lit à nouveau par hasard, que c'était pour faire un vrai bout de chemin ensemble. Mais j'ai découvert à mes dépens que lui souhaitait juste un peu de réconfort auprès d'une vieille copine et qu'il n'avait absolument pas l'intention de s'investir. La chute n'en a été que plus dure, j'ai eu l'impression de me faire flouer une nouvelle fois."

Preuve qu'on ne fait pas forcément du neuf avec du vieux, même si parfois, le miracle opère: Delphine et Amaury par exemple se sont d'ores et déjà présenté leurs enfants et parlent d'eux au futur, un futur qui ne garderait du passé que le meilleur.



Journaliste, Caroline Franc Desages est aussi l'auteur du blog Pensées by Caro
L'express style