quinta-feira, 28 de janeiro de 2016

"Julie Gayet, une intermittente à l'Elysée": le livre aux multiples révélations



 

Les rumeurs de relations entre François Hollande et Julie Gayet ont débuté en mars 2013 



Ce livre à paraître le 28 janvier prochain dévoile en toute indiscrétion une foule d'anecdotes sur la vie de Julie Gayet et de "son fiancé", le président de la République François Hollande.

C'est l'un des livres les plus attendus du moment. Julie Gayet, une intermittente à l'Elysée (éditions du Moment), écrit par les journalistes Soazig Quéméner et François Aubel, promet de livrer foule d'anecdotes et autres indiscrétions sur Julie Gayet, mais aussi sur son compagnon, ou plutôt son "fiancé" comme elle l'appelle, le président François Hollande.

On y apprend par exemple que le chef de l'État a trompé tout le monde l'été dernier en laissant dire qu'il avait passé ses vacances à l'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, alors qu'il était, selon les auteurs, dans la nouvelle résidence de Jean-Pierre Jouyet à la Croix-Valmer, dans le Var, avec Julie Gayet, rapporte La Parisienne.
"Ex-militante à la Ligue communiste révolutionnaire"

Ou encore que le Président, contrairement à ce que son cabinet répète, ne résiderait pas tout le temps à l'Elysée depuis les attentats de janvier 2015, il dormirait parfois chez sa compagne, qui possède un loft dans le XIe arrondissement de Paris, là où les terroristes ont attaqué Charlie Hebdo, mais aussi les terrasses et le Bataclan. 



Julie Gayet, une intermittente à l'Élysée. Ecrit par Soazig Quéméner et François Aubel, à paraître le 28 janvier.

D'autres passages évoquent l'histoire de l'actrice: une "féministe de gauche" qui milita un temps à la Ligue communiste révolutionnaire, fille du chirurgien Brice Gayet, issue d'un milieu très "gauche caviar". Soutenant la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007, elle aurait rencontré François Hollande en 2011, avant de le soutenir pour sa campagne de 2012. Plus loin dans l'ouvrage, on peut trouver quelques confidences, comme: "mon amoureux, il est gourmand et il est mal sapé".
Pas de mariage en vue

Les journalistes indiquent encore que Julie Gayet n'aurait aucune influence sur certaines nominations culturelles dont on lui attribue la paternité. L'actrice mettrait également un point d'honneur à ne pas profiter de sa situation. Elle refuserait d'avoir un cabinet à l'Elysée -contrairement à Valérie Trierweiler-, ou une protection rapprochée, "sauf impérieuse nécessité".

Pas de révélation, en revanche, sur un potentiel mariage avant la présidentielle. Le couple préfèrerait vivre ainsi, sans officialiser la relation, ni succomber aux sirènes des magazines, comme Paris Match, qui leur a proposé de publier des photos à deux. L'ouvrage recèle sans doute d'autres révélations: réponse à partir du 28 janvier.



LEXPRESS.fr