segunda-feira, 15 de junho de 2015


Charles Juliet – Parfois…







parfois
quand on est las
de marcher

quand les champs de pierres
succèdent
aux champs de pierres

qu’il n’est plus de bornes
ni de critères
et que la ténèbre s’accentue

parfois
quand tout vacille
et se brouille
que l’on devient cet autre
que l’on ne peut rejoindre

qu’il faut poursuivre
encore
alors que s’est éteint
l’espoir de s’agenouiller
un jour près de la source

parfois
au fond de la douleur
et de la nuit

on aimerait tant
que s’achève le voyage

***

Charles Juliet (né en 1934)